Prenons soin de notre pays d’abondance!

La mission du Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) est de faciliter l'engagement citoyen pour assurer la viabilité des communautés du bassin versant de Cocagne.
gaz effet serre full

L’énergie solaire qui atteint le sol réchauffe la Terre et se transforme en rayons infrarouges. Comme les vitres d’une serre, les gaz présents dans l’atmosphère piègent une partie de ces rayons qui ont tendance à la réchauffer. Ce phénomène naturel permet à la surface terrestre de se maintenir à une température moyenne de 15°C. Sans cet effet de serre, la température à la surface du globeserait de -18°C.

Les changements climatiques sont une conséquence directe des surplus des gaz à effet de serre (GES) provenant des activités humaines, entraînant une augmentation accélérée de la température moyenne mondiale. Cette augmentation supplémentaire des GES est à l’origine de « l’effet de serre renforcé », qui peut avoir de graves répercussions sur les processus physiques et chimiques ainsi que sur la biodiversité et les milieux naturels.


L’activité humaine adonc une grande influence sur la température et le climat puisque les émissions de GES proviennent majoritairement de la combustion des combustibles fossiles. Selon l’Office national de l’énergie du Canada, les trois principaux secteurs qui contribuent aux émissions de GES du Nouveau-Brunswick sont : la production d’électricité (32 %), les transports (28 %) le pétrole et le gaz (17 %).


Comme dans l’ensemble des pays industrialisés, les autres émissions de gaz à effet de serre sont notamment reliées au chauffage des bâtiments, les processus industriels et manufacturiers, ainsi que la gestion des déchets. La déforestationou la modification de l’affectation des terres, l’agriculture  contribuent également à augmenter la concentration de GES dans l'atmosphère à un rythme alarmant.


Selon des données de la Conference Board du Canada, notre pays a reçu un « D » pour ses émissions très élevées de GES (par habitant), soit l’équivalent de 20,5 tonnes de CO2 par habitant pour l’année 2016. Seuls les États-Unis et l’Australie ont fait pire figure. Le Nouveau-Brunswick n'a pas obtenu de meilleurs résultats avec ses 20,77 tonnes par habitant, soit un total de 15,3 mégatonnes (Mt) d’équivalent en dioxyde de carbone.

Au Canada, l'indicateur national assure le suivi de 7 gaz à effet de serre identifiés comme responsables des changements climatiques. Le dioxyde de carbone (CO2) est le plus important des GES. Les concentrations atmosphériques de ce gaz sont maintenant 40 %  plus élevées que celles de l'ère préindustrielle (18e siècle).



Le tableau suivant énumère les GES tout en indiquant leur source de production et leur utilisation.


Tableau des GES
Il devient donc essentiel d’assurer une surveillance accrue de la consommation d’énergie fossile afin de déterminer ce qui contribue le plus aux changements climatiques. Le principal défi consiste à trouver de nouveaux modèles de croissance économique qui soient moins dépendants de la consommation d’énergie. De plus, l'efficacité énergétique doit également être améliorée tout en développant des carburants plus propres et des sources d'électricité à faibles émissions.


Avec l'accord de Paris adopté en décembre 2015, la communauté internationale, y compris le Canada, reconnaît que la lutte contre les changements climatiques consiste principalement à réduire les émissions de gaz à effet de serre. L’accord vise à limiter l'élévationmoyenne de la température de la Terre nettement en dessous de 2°Cpar rapport aux niveaux préindustriels et de ne pas dépasser une hausse de 1,5 °C. Il s’agit d’une occasion de faire la transition vers une économie mondiale à faibles émissions de carbone.

Liens intéressants

Environnement et Changement climatique Canada - Sources et puits de gaz à effet de serre : 2018

Ressources naturelles Canada - Énergie et les émissions de gaz à effet de serre (GES)

Réduction des gaz à effet de serre au Nouveau-Brunswick – Conseil de la conservation du Nouveau-Brunswick

Profils énergétiques des provinces et territoires – Nouveau-Brunswick

Accord de Paris

 

Activités à venir

3 novembre 2019 - Réunion annuelle GDDPC avec musique + kits de test pour radon

13h à 16h
Centre 50, 10 rue Villa à Cocagne
Musique avec Mario LeBreton et Delphine Porcherot
Réunion annuelle avec présentations des projets 2018-2019 du GDDPC
Collations, café et thé servis
Distribution des kits de test pour radon, SVP nous contacter 576-8247
Voir l'affiche ici et l'évènement Facebook ici

Nos partenaires

Le Pays de Cocagne en images

 

Le Pays de Cocagne en images